Nicolas a été plâtré, aucune intervention chirurgicale n'ayant été jugée utile. Il devra toutefois passer un scanner dès son retour dans l'Oise, c'est à dire en fin de semaine.

Il est à noter que Nicolas qui était parti dans les Alpes Maritimes pour bénéficier de conditions climatiques idéales pour l'entraînement hivernal, a glissé sur une plaque de verglas dans la descente du col du Tanneron.

Quant aux conséquences de l'accident sur son planning d'entraînement, Nicolas devra, dans un premier temps, se contenter de séances sur home trainer avant de reprendre, progressivement les sorties sur route.

Toujours est-il que, tout comme Steeve meilleur, victime récemment d'une fracture de la clavicule, il devra faire preuve de patience.

nicolas Garbet

Nicolas Garbet